Muriel VÉRON

SIMAP (Grenoble)

Muriel VÉRON

SIMAP (Grenoble)

Résumé

Genèse des microstructures et transformations de phase dans les aciers et les nouveaux alliages de titane métastables beta

Muriel Véron(1), Hugo Van Landeghem(1), Frédéric Prima(2)

(1)Univ. Grenoble Alpes, CNRS, Grenoble INP*, SIMaP, F-38000 Grenoble, France
(2) PSL Research University, Chimie ParisTech – CNRS, F- 75231 Paris Cedex 05, France

Les aciers sont en constante évolution, tant au niveau de leur composition qu’au niveau des traitements thermiques et thermomécaniques permettant la genèse et le contrôle des microstructures. Ainsi, dans le monde des aciers au carbone, ces dernières années ont vu par exemple le développement des aciers dual phase (DP) à structure ferrito-bainitique, des aciers à partition des éléments d’alliage (QP) ou des aciers à effet TRIP (transformation induced plasticity) et TWIP (twinning induced plasticity). Dans le monde des aciers inoxydables, de tels développement existent également, avec par exemple l’optimisation des aciers inoxydables duplex, à structure ferrito-austénitique. En particulier, la métastabilité de l’austénite est contrôlée afin d’obtenir un comportement de type TRIP ou TWIP (figure 1). Ces effets, permettant l’obtention d’un fort écrouissage, ont été recherchés dans les alliages de titane. De nouvelles nuances ont été développées avec succès en contrôlant la métastabilité de la phase béta. Tous ces développements ne sont rendu possibles que par la caractérisation des microstructures, et la compréhension des mécanismes de leur genèse, en lien avec les propriétés mécaniques. Dans cet exposé, nous mettrons l’accent sur l’apport des différentes techniques de microscopie sur le développement des nouvelles nuances d’aciers ou d’alliages de titane.

image_Veron

Figure 1 : Etude de l’influence de la stabilité l’austénite dans un acier duplex inoxydable modèle

* Institute of Engineering Univ. Grenoble Alpes

Dans la session