Ovidiu ERSEN

Institut de Physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg (IPCMS), UMR 7504 Université de Strasbourg-CNRS

Ovidiu ERSEN

Institut de Physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg (IPCMS), UMR 7504 Université de Strasbourg-CNRS

Résumé

Imagerie 3D par tomographie électronique : développements instrumentaux et méthodologiques

Cet exposé se propose de présenter les derniers progrès instrumentaux et méthodologiques des techniques de tomographique électronique appliquées à l’étude de la matière et de ses structures, à des échelles allant de la centaine de nanomètre à celle de l’atome. Par tomographie on entend toute technique qui donne accès à une coupe d’un objet et à partir d’un ensemble de coupes permet de proposer une reconstruction à trois dimensions de cet objet. L’apparition de nouveaux modes de travail en imagerie 3D électronique comme par exemple la technique des coupes sériées, les avancées réalisées dans la préparation des échantillons, l’acquisition des séries d’images et la quantification des paramètres 3D permettant de résoudre les différentes phases de la matière ou encore l’analyse chimique à une échelle inférieure au nanomètre, seront présentées. Toutes ces avancées sont actuellement soutenues par des progrès concomitants de l’algorithmique d’acquisition et de traitement, comme, par exemple, la tomographie discrète, les techniques de reconstruction dans l’espace indirect ou les approches basées sur la saisie comprimée des données (implémentées dans l’étape d’acquisition ou de traitement). Ces développements seront présentés à travers des exemples d’études typiques permettant d’illustrer l’intérêt et les enjeux de ces nouvelles approches d’imagerie 3D multi-échelle appliquées dans les domaines des sciences de la matière et du vivant.

Dans la session